«Incroyables talents» en plein renouvellement

TELE L'emission de M6 espère surfer sur la vague Susan Boyle...

Anne Kerloc'h

— 

 Emission la «France a un incroyable talent».
 Emission la «France a un incroyable talent». — P. OLIVIER / M6

Twist d'intitulé. «Incroyables talents», dont la quatrième saison commence ce soir à 20 40 sur M6*, change de nom. Désormais, veuillez l'appeler «La France a un incroyable talent». Un titre qui fait écho à «Britain's Got Talent», la version britannique, qui révéla l'année dernière Susan Boyle, l'Ecossaise à l'allure pataude et à la voix aérienne. Pour attirer les Susan françaises, l'émission mise sur les changements : nouvelle présentation avec le duo Alex Goude et Sandrine Corman, nouvel habillage, nouveau jury (Smaïn et Valérie Stroh en comparses de Gilbert Rozon), nouveau décor... « Le fait d'être dans un vrai théâtre et non plus au Cirque d'Hiver donne plus de modernité, tout comme le rythme, la musique», estime Anne-Sophie Lary, directrice de l'unité programmes externes de M6.

Effet Susan Boyle

Surtout, l'accent est mis sur les amateurs. «Il y a eu un incontestable effet Susan Boyle, constate Déborah Huet, la productrice artistique. Plus d'amateurs ont osé se présenter.» FremantleMedia, la production, est allée les chercher de villes en villages. «Parfois, on est passé les voir à domicile, quand ils habitaient trop loin des lieux de casting!», reprend Déborah Huet. Parmi les talentueux anonymes, on verra un sosie de Cloclo, des danseurs de hip-hop, une femme-canon, un artiste spécialiste du «glue painting» et des numéros inclassables «proches des performances de l'art contemporain», dixit la production. Pour insuffler une tension supplémentaire, les demi-finales (vingt-quatre candidats) auront aussi lieu en direct. Incroyable suspense.

* Suivi à 22h25 de «La France a un incroyable talent, ça continue», les coulisses de l'émission.