Vincent McDoom accuse les Gérards de «racisme»

TELEVISION Il est nommé dans la catégorie du «noir qui fout la honte aux noirs»...

A. K. et S. C.

— 

Vincent McDoom au Vip Room
Vincent McDoom au Vip Room — Cédric Couvez

L'animateur Vincent McDoom s'est dit «indigné» et «victime de racisme» dans Télé Star, après sa nomination dans la catégorie du «noir qui fout la honte aux noirs» aux Gérards de la télé, contre-cérémonie azimutée de Paris Première.

Stigmatiser la diversité

La polémique a rebondit lundi, lorsque le Cran a décerné un «Gérard d'or de la bêtise raciste». «Dans un contexte d'absence de représentation de la diversité à la télévision, stigmatiser sous le prétexte de l'humour les rares personnalités de la diversité, ou supposées telles, sur le petit écran est particulièrement malvenu», déplore le collectif.

«Second degré»

Jacques Expert, directeur des programmes de la chaîne, a réfuté les accusations, rappelant le «second degré» de l'émission. Interrogé par 20 Minutes, Fred Royer, un des organisateurs des Gérards, s'est dit «atterré. Vincent McDoom a compris le contraire de ce que nous voulions dénoncer. La cérémonie des Gérards sera diffusée le 7 décembre prochain, sur Paris Première.