Bakchich dépose le bilan

MEDIAS Le site d'information a rendez-vous au tribunal de commerce lundi pour déclarer sa cessation de paiement...

Sandrine Cochard

— 

 
  — DR

L’hebdo lancé le 23 septembre dernier n’aura pas sauvé Bakchich. La marque va déposer le bilan, lundi, au tribunal de commerce, affirme Rue89. Une information effleurée du bout des lèvres par Nicolas Beau, le directeur de la rédaction de Bakchich, lors d'une interview accordée à journ@lismes.info, le 1er novembre dernier.
 
Le site et l’hebdo vont bénéficier d’un sursis puisque le Groupe Bakchich SAS va demander son placement en redressement judiciaire avec plan de continuation. «Le numéro 8 de l'hebdo est en préparation, et il sortira mercredi prochain, suivi par le numéro 9 et le 10», a déclaré à Rue89 Xavier Monnier, le directeur de la publication, en demandant «que les abonnés ne s'inquiètent pas et que les lecteurs continuent à acheter le journal».
 
Dettes
 
Comment Bakchich en est-il arrivé là? Si le montant des dettes du groupe n’a pas été communiqué, on sait en revanche que les chiffres de vente de l’hebdomadaire sont en deçà des objectifs: 20.000 exemplaires vendus en moyenne au lieu des 30.000 nécessaires au seuil d'équilibre.
 
Bakchich avait lancé son hebdo pour doper ses revenus. «Les revenus issus d’Internet couvrent la moitié de nos dépenses qui sont de 50.000 euros par mois, soulignait alors Nicolas Beau, interrogé par 20minutes.fr. Les recettes d’un hebdomadaire sont très intéressantes et sans commune mesure avec celles générées par Internet.» Désormais, le groupe doit revoir complètement sa stratégie.