descendants Moelleux du divan

Alice Coffin

— 

Le divan de Chapier a laissé place au canapé de Drucker ou au sofa de la chaîne E !.
Le divan de Chapier a laissé place au canapé de Drucker ou au sofa de la chaîne E !. — GREGOIRE / SIPA

« Le divan » a le bras long. L'émission autrefois présentée sur FR3 par Henry Chapier « appartient aux grandes heures du patrimoine télévisuel, estime Roei Amit, responsable des éditions de l'INA qui l'édite aujourd'hui en coffret DVD. Parce que son dispositif était très novateur. » Dans cette émission invitant les stars à se raconter, l'élément central c'était donc... un divan. Jaune. Il n'est plus, mais un canapé rouge fait les beaux dimanches de Michel Drucker et, depuis septembre, Thierry Colby reçoit ses invités dans un « Sofa » (blanc) sur la chaîne du câble E !. Ce Chesterfield long de 4 m est un décor qui permet aux invités de ne pas se sentir à la télé, et donc de plus se livrer », estime-t-il.

Même explication d'Ariane Massenet, qui installait ses « Petites confidences entre amis » sur un canapé du Crillon : « Cela modifie le cadre des échanges, explique-t-elle. Et puis, personne ne se tient pareil sur un divan. Du coup, cela en dit beaucoup sur les gens, entre ceux qui y mettent les pieds, qui serrent un coussin contre eux. »

Henry Chapier confirme : « Gainsbourg a commencé par me dire qu'il n'allait pas le faire parce que lorsqu'il s'allongeait, c'était avec une femme dans son lit. Béatrice Dalle, elle, ne se sentait pas à l'aise car elle trouvait qu'elle avait des genoux affreux. » Le divan en dit long mais, attention, on est loin de l'exercice analytique. « C'est un élément de décor, précise le psy Gérard Miller, qui présentera "La première séance" samedi sur France 3-Ile-de-France. Drucker n'est pas psychanalyste et jamais personne n'a pensé que son divan rouge était celui de Freud ! » W