Top départ pour une chaîne télé spéciale étudiants

TELEVISION «Ma chaîne étudiante» est lancée mercredi soir. Elle vise le public des quatre millions de lycéens et d’étudiants...

S. C. avec agence

— 

 
  — DR

Après les bébés, les étudiants vont avoir leur propre chaîne de télévision. Informations et conseils sur les filières, stages, bons plans de la vie étudiante, tribunes: à partir de mercredi soir, étudiants, lycéens et enseignants disposeront d’une chaîne qui leur sera entièrement consacrée. «Ma chaîne étudiante» (ou MCE) sera lancée à 20h30. Objectif: capter les quatre millions de lycéens et d’étudiants âgés de 16 à 29 ans.
 


Bande Annonce MCETV.fr
par bilouf

 
Parler des étudiants autrement

 
Disponible dans un premier temps sur toutes les «box» haut débit (Orange, Free, Neuf SFR...), les réseaux câblés et sur un site gratuit (mcetv.fr), MCE envisage d'être candidate à la diffusion sur la télévision numérique terrestre (TNT). «Les hommes politiques et les économistes disent que l'étudiant est important, que c'est l'avenir de la nation, mais dans la pratique, on constate qu'on parle des étudiants uniquement lors des manifestations», relève Pierre Azoulay, président et fondateur de MCE.
 
Son credo? Parler des étudiants autrement. «On ne parle jamais de l'étudiant en valeur, de son implication dans la vie professionnelle et sociale, de ses motivations», ajoute le fondateur de l'Ecole supérieure de gestion (ESG).
 
Grille
 
Toute la grille tourne autour de la vie étudiante, avec notamment des conseils sur les métiers et filières d'enseignement, des partages de bons plans de la vie étudiante (soirées, concerts, cinéma, jeux) ou encore des comptes-rendus de matchs dans le cadre universitaire. Le site et l'antenne ont en outre vocation à être des «lieux d'expression» (forums, petites annonces, diffusion de vidéo, musique ou texte).
 
Des responsables d'entreprises, chasseurs de têtes, présidents d'université participeront chaque jour à des émissions où ils répondront aux questions des étudiants. MCE organisera aussi des émissions en direct de salons étudiants. La chaîne ne craint pas d’afficher son ambition: «devenir la première plate-forme d'échanges interuniversitaires de France». Pas question toutefois pour MCE de donner des cours à distance.
 
Côté divertissements, seront diffusées des séries en version originale (anglais ou espagnol) sous-titrées, toujours autour de la vie étudiante et des jeunes, ainsi que des programmes musicaux. Une quinzaine de journalistes et animateurs professionnels vont animer la chaîne.
 
4 millions d’euros
 
Après une trentaine d'années passées dans l'enseignement supérieur, Pierre Azoulay quitte l'ESG fin juin et associe à son projet Ghislain Achard, ancien directeur général de France télévisions, ainsi que Philippe Marcoux, journaliste réalisateur et producteur, et Florence Chalom, productrice.
 
MCE, dont le budget annuel va s'établir aux alentours de 4 millions d'euros, devrait atteindre l'équilibre financier d'ici trois à quatre ans, selon Pierre Azoulay qui mise des recettes publicitaires. Un pari qui pourrait payer: la publicité à la télévision a fortement progressé en un an (+20% par rapport à 2008), notamment sur la TNT (+68% sur un an).
 
Lycéens ou étudiants, cette chaîne vous intéresse-t-elle? Pensez-vous la regarder?