Frank Bellocq: «Arte Radio voulait une fiction avec plus de conneries!»

Propos recueillis par Anne Kerloc'h

— 

 

Vous travaillez essentiellement pour la télévision. Comment s’est passé votre expérience radio?

En fait j’ai déjà travaillé en radio, en écrivant des sketchs pour Nicolas Canteloup sur Europe1, mais bon, ce n’était pas de la fiction. Là, c’est très particulier. Il faut écrire comme si on avait les yeux bandés, remplacer les déplacements, les actions des acteurs par des intentions sonores, en faisant en sorte que les bruitages soient bien calés.

Vous même, vous interprétez Gaël, le chômeur enlevé par des extraterrestres. C’était prévu?

Pas franchement, non. Il faut un talent particulier pour la fiction radio comme ceux des comédiens du «Vaisseau», Christophe Brault, Josiane Pinson ou Annie Mercier. Si j’ai pu le faire, c’est qu’en fait ce rôle est assez simple, voire un peu plat!
 
Comment vous êtes vous retrouvé sur Arte Radio?

Par Moustic, qui adore la radio, fait pour eux des reportages sonores, et a parlé de moi à Silvain Gire, le directeur. Il voulait une fiction un peu plus légère en production que le «Bocal» -qui est génial-, avec plus de dialogues, de conneries. Oui, il voulait quelque chose de plus con, en fait. Dans tous les cas ils m’ont laissé carte blanche. Les gens d’Arte, comme le dit Radio Grenouille, une station marseillaise, c’est un peu les Sex Pistols de la Radio!
 
Les noms des extras-terrestres, Grichkor et Iga, se sont imposés?

C’était des noms provisoires... J’ai du écrire très rapidement, un épisode par semaine, et je n’ai pas vraiment eu le temps et le recul pour revenir dessus. Les frères Bogdanov, Igor et Grichka, et leur ancienne émission «Temps X» ce sont des référents extraterrestres assez immédiats pour beaucoup de gens. Comme le gourou Raël, aussi.
 
Nicolas Canteloup fait la voix de Jean-Pierre Pernaut pour votre fiction…

C’est grâce aux connections Canal et les Guignols, dont Nicolas fait une partie des voix. Il a gentiment accepté d’enregistrer les faux titres du journal de Jean-Pierre. Car les extraterrestres pensent que Pernaut est notre prophète.
 
Vous avez d’autres projets?

En radio, pas encore. On verra bien la suite. En ce moment, je suis en train d’écrire les scénarios de deux long-métrages. Et puis, il y a encore et toujours Groland…
Le Vaisseau Spécial. En écoute, téléchargement, podcast gratuit et sur Iphone à partir du 14 octobre sur www.arteradio.com