L'homo publicitus, un bien étrange ancêtre

Mickaël Bosredon

— 

Pubs, docu-fictions... La préhistoire envahit nos écrans. Le paléontologue du Museum d'histoire naturelle, Antoine Balzeau, vient de publier un ouvrage sur les avancées de la discipline bien peu raccord avec les clichés sur l'homme préhistorique, dont la pub use et abuse. « C'est souvent la même ficelle : l'homme préhistorique est un crétin, qui va devenir plus intelligent, éduqué ou séducteur grâce au produit vanté. » 20 Minutes a soumis à sa critique quatre spots.

G

Groumf le 118 008 Un homme préhistorique est guidé dans une ville par le numéro des PagesJaunes. « Message : c'est si simple d'utilisation que même lui peut y arriver. Le trait est un peu caricatural, mais les spots sont plutôt drôles. Le personnage n'est pas mal fait, les créateurs ont dû se donner du mal. En revanche, on ne sait pas trop de quel homme il s'agit. Le maquilleur a exagéré les traits, c'est pourquoi, même si on parle de Cro-Magnon dans la pub, je pense qu'il s'agit plutôt d'un néandertalien. »

G

Free allume le feu Trois hommes sont réunis autour d'un feu qu'ils viennent d'inventer. L'un disparaît subitement. « Il s'est fait descendre... Des cendres ! », lance un autre. « Pas terrible et pas bien ressemblant. Au final, on ne sait pas pourquoi on a utilisé des hommes préhistoriques, puisque la pub repose sur le jeu de mots. »

G

Federal Express, la livraison par ptérosaure Notre ancêtre veut envoyer un colis, qu'il attache au pied d'un ptérosaure. Quand celui-ci se fait dévorer par un dinosaure, l'homme est viré par son patron, car il n'a pas utilisé Fed Ex. « Super-drôle, mais bourré d'anachronismes. L'homme préhistorique n'a pas connu les dinosaures, et ils ne sont que deux dans une grotte, alors qu'ils vivaient en tribus. L'un stocke également de la viande crue dans la grotte, ce qu'ils ne faisaient pas. »

G

Pepsi et le fatal silex Deux larrons font du feu avec des silex pour cuire de la viande devant la caméra d'une équipe de publicitaires, préhistoriques eux aussi. Mais le personnage principal a oublié sa phrase : « Pepsi, food, good. » « La pub reprend l'idée fausse que l'on a inventé le feu en frottant des cailloux. Au mieux, vous faites des étincelles. En fait, il faut frotter deux bouts de bois : regardez "Koh-Lanta" ! » W