La Mort décomposée

— 

Parce qu'un jour, on sera tous mourrus et enterrus, Science et Vie

affronte l'inconnu. Avec un hors-série « La mort » riche en os, en philo, en animaux. Au jeu du « le premier-de-nous-deux-qui-agonisera n'aura vraiment pas de bol », la bactérie arthrobacter est quand même championne puisqu'elle peut vivre jusqu'à 600 000 ans. Le mensuel propose aussi un « précis de décomposition » ou les aventures d'un cadavre au jour le jour, dont on taira les détails pour préserver son intimité autant que la sensibilité du lecteur. Néanmoins, c'est très coloré. W