Oh ! là, là !

— 

DR

Une contre-révolution culinaire est en cours aux Etats-Unis, portée par la propagande totalement beurrée du film Julie & Julia. L'attrait pour la cuisine française autorise toutes les audaces oléagineuses, toutes les subversions protéinées. Dans tous le pays, on assiste à des scènes édifiantes. Là, une éditrice fait son autocritique, confessant sa « crainte maniaque du gras ». Ici, un chroniqueur du New York Times avoue qu'il a pleinement compris le sens de l'art de vivre à la vue de superbes entrailles de bar sauvage arrachées à la main chez le poissonnier. Plaisir des sens, émotion tripière, « ces viscères de poissons m'ont prouvé que j'étais en France ». Le dernier à finir d'éventrer son maquereau est un idiot, nanananana. W