Paris Première a l'esprit clair

Anne Kerloc'h

— 

Sort de l'ombre, plage en clair ! Pour cette rentrée, Paris Première tient à faire savoir qu'elle a beau être câblée et payante, elle tient plage ouverte gratuitement de 18 h 35 à 20 h 35 sur la TNT. « Nous y exposerons nos magazines, " Pif Paf ", " Cactus "... », détaille Jacques Expert, directeur des programmes. Une douzaine de mags reviennent avec un petit rafraîchissement. « Des nouveaux chroniqueurs, comme Audrey Diwan dans " Ça balance à Paris ", ou un autre rythme pour " Paris dernière ", histoire de casser le systématisme interview-images accélérés. »

« Otto », format court sur l'art avec Tom Novembre, expérimenté en juin, revient pour 5 événements (Biennale de Lyon, Foire internationale de l'art contemporain...). Le top-modèle Eva Herzigova présentera dès le 9 novembre « Un jour, une photo », en partenariat avec Paris Match, à l'occasion du 20e anniversaire de la chute de Berlin. « Elle est tchèque. On a retrouvé dans Paris Match une photo d'elle, à 15 ans, à Prague, au moment de la révolution de velours ! », s'enthousiasme Expert. Pour le reste, Paris Première continuera ses spectacles en directs, (une cinquantaine) et ses séries, parmi lesquelles « Nip Tuck », « Damages », « Californication saison 2 », et « Satisfaction saison 1 ». Ce drama sur une maison close de Melbourne a déjà traîné ses cuissardes sur la chaîne Showtime Australia. Avec succès. W