Une télé complètement fondue

— 

« Entre chiens et chats » cherche l'animal le plus « glamour de Suisse romande ».
« Entre chiens et chats » cherche l'animal le plus « glamour de Suisse romande ». —

C'est un petit village médiatique, qui doit résister à des envahisseurs tombés des ondes : un ange gardien débarqué de TF1, des policiers allemands venus de RTL... « La télévision publique suisse fait face à la concurrence des pays limitrophes », souligne Noële Rigot, responsables d'études Eurodata-TV (Médiamétrie). En Suisse romande, TSR1 (23 % de part d'audience) n'échappe pas à TF1 (13,9 %) et M6 (9,5 %), la deuxième chaîne, TSR2 suivant juste derrière. En Suisse italienne, la chaîne locale TS1 est leader, suivi de Canale Cinquo et de la Rai Uno. La Suisse alémanique s'en sort mieux : SF1 et SF2 sont devant RTL, qui n'est qu'à 6,7 % de PDA.

Pour éviter de se faire ratiboiser l'audience par ses voisins nettement plus musclés du budget, « les chaînes publiques essaient de programmer les séries phares, comme "Fringe", quelques jours avant les françaises, et elles jouent la carte de la proximité », détaille Bertrand Villegas, de l'agence de veille internationale The Wit. A défaut de pouvoir investir dans la fiction, trop coûteuse, voici donc de l'info nourrie à l'herbe sauvage du terroir, (les JT sont dans les tops d'audience) et des divertissements aux saveurs locales. Le n° 1 de l'année 2008 est « Die Grössten Schweizer Hits » (Les plus grands hits suisses) où un million de spectateurs ont frémi au son de Ku Ku Jodel, groupe « yodelant » à la tyrolienne. « C'est un pays de cantons où le patrimoine local compte énormément », reprend Bertrand Villegas.

Les docu-soaps s'intéressent aux sauveteurs de Zermatt qui vont repêcher du touriste glacé sur le mont Cervin (« Sauvetage en haute montagne ») et la téléréalité se plaît dans le corps de ferme. En plus d'« Un dîner à la ferme » (lire ci-contre), le public romand a déjà eu droit à « Mayen 1900 », où des candidats doivent vivre comme des paysans du XIXe siècle. La suissitude n'est pas qu'une attitude. W

Anne Kerloc'h