«United casse les guitares», la vidéo qui cartonne sur YouTube

BUZZ Un chanteur de country canadien règle ses comptes avec la compagnie aérienne. Le web adore...

PB avec AFP

— 

Dave Carroll, dans le clip United breaks guitars, qui cartonne sur le net
Dave Carroll, dans le clip United breaks guitars, qui cartonne sur le net — DR

Que faire quand une compagnie aérienne refuse de reconnaître sa responsabilité lorsque votre guitare qui voyageait en soute se trouve endommagée? Écrire une chanson, évidemment. Mise en ligne lundi sur YouTube, «United breaks guitars» (United casse les guitares) cartonne sur le web. Jeudi, près de 700.000 personnes l'avaient déjà regardée, et le rythme s'accélère à mesure que blogs et journaux reprennent l'histoire et que chacun partage le lien sur Facebook ou Twitter.

 

 

 

Dave Carroll, un chanteur de country canadien, se rendait avec son groupe des Sons of Maxell d'Halifax dans le Nebraska. Lors de l'escale à Chicago, les bagagistes de United Airlines ont, selon lui, cassé sa guitare Taylor à 3.500 dollars. «Tout le groupe était assis à l'arrière de l'avion quand une femme, qui ne savait pas que nous étions des musiciens, s'est mise à crier: 'mon Dieu, ils lancent des guitares dehors'», a-t-il déclaré jeudi à la chaîne CBC.

 

A son arrivée, en ouvrant son étui, il a découvert que son instrument était endommagé. Il dit avoir tenté à l'aéroport de parler avec les représentants de la compagnie, mais que ceux-ci avaient décliné tout responsabilité dans cet incident. Pendant neuf mois, ajoute-t-il, il a multiplié les démarches, au téléphone et par courriel, pour tenter d'obtenir réparation, se butant toujours au même refus de la compagnie.

 

La chanson fleure bon la country nord-américaine, et le clip, simple, reconstitue avec humour la scène. Etonné de son succès, Dave Carroll dit qu'il n'a cessé de recevoir des demandes d'interviews de télévisions de partout en Amérique du Nord et que, de ce fait, il n'a pas pu parler directement avec des responsables d'Unite Airlines, qui ont à deux reprises tenté de le joindre depuis le succès de sa vidéo sur internet.

 

A lire quelques-uns des 5.000 commentaires plein d'amour pour la compagnie sur Youtube, le mal est déjà fait.