Un journaliste de France Inter (déjà) remercié par Philippe Val

MEDIA Il s'agit de Frédéric Pommier qui présente chaque matin la revue de presse de 8h30...

20minutes.fr

— 

 
  — BALTEL/SIPA

Philippe Val n’a pas traîné. Le nouveau directeur de France Inter a signifié son renvoi à Frédéric Pommier le jour même de sa prise de fonction, jeudi dernier. Selon le Syndicat national des journalistes (SNJ) de Radio France, Val aurait eu une discussion avec le journaliste, qui présente la revue de presse de 8h30, à peine deux heures après s’être officiellement présenté à la rédaction de France Inter. Selon le SNJ, aucune autre proposition ne lui aurait été faite, et le syndicat réclame que la direction «revienne sur cette décision inacceptable».
 
Pourquoi une telle décision? «Notre confrère paye le fait d'avoir cité Siné Hebdo dans la revue de presse. Philippe Val, à l'époque directeur (et actionnaire) de Charlie Hebdo, lui en avait vertement et devant témoins fait le reproche», croit savoir le syndicat. Lundi, Philippe Val, qui est allé s'expliquer face à la rédaction d'Inter, a réfuté cette accusation. Selon un témoin cité par «Libération», «le nouveau directeur de France Inter a plaidé que la revue de presse n'est pas ce qui convient le mieux à Frédéric Pommier, et qu'il a, dans l'exercice, un problème de hiérarchisation de l'info». Val aurait finalement promis un autre poste pour Frédéric Pommier.
 
L’arrivée de Philippe Val suscite des inquiétudes au sein de la rédaction de France Inter. «Les syndicats n’accepteront aucun règlement de compte personnel, aucune suspicion illégitime, aucun procès d’intention, aucune mise au rancart d’un membre de la rédaction pour des motifs non professionnels», a averti le SNJ, lundi.