«Home», le film auquel vous n'échapperez pas

MEDIAS Le documentaire de Yann Arthus-Bertrand, diffusé ce vendredi soir sur France 2, Internet et au cinéma, a bénéficié d’une campagne de promotion à laquelle même l'Elysée a participé...

Sandrine Cochard

— 

 
  — DR

Rares sont les documentaires à bénéficier d’une telle campagne de promotion. «Home», le documentaire de Yann Arthus-Bertrand (produit par Luc Besson), ne risquait pas de passer inaperçu.

Programmé vendredi soir à 20h35 sur France 2, le film, qui propose des images de la Terre vue du ciel pour attirer l'attention du téléspectateur sur la beauté de la planète et des dangers qui la menacent, a réuni 8,3 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 33% de part d'audience sur les 4 ans et plus. Un joli succès.

Il est aussi sur tous les fronts: il est diffusé sur internet, au cinéma et en projections extérieures.



Le film est à l’honneur de la presse française, dont «Le Figaro», «Le Parisien», «Ouest France» ou encore «Le Point». Seul «Libération» égratigne le film, mais surtout son rouleau compresseur médiatique, dans un édito signé de l’écrivain Iegor Gran.

Déferlante

Depuis minuit, la version courte de «Home» est disponible gratuitement sur YouTube, avec un habillage spécial, dans le monde entier. Le film est proposé en différentes versions (française, anglaise, espagnole, allemande, portugaise et russe) pendant dix jours. Les internautes peuvent regarder le film à loisir, mais il n’est pas possible de l’intégrer dans un blog ou dans un article.

La campagne sur le Net ne s’arrête pas là. Jeudi, Nicolas Sarkozy s’est posé en attaché de presse de luxe du film, soutenant officiellement le documentaire qu’il a visionné en avant-première à l'Elysée. «C'est surtout un message important pour nous sensibiliser aux enjeux urgents liés au réchauffement climatique, qui est aujourd'hui le plus grand défi auquel l'humanité entière et unie doive faire face», affirme-t-il selon un message posté jeudi sur son profil Facebook.

La déferlante «Home», soigneusement choisie pour tomber le jour de la journée mondiale de l'environnement, dépasse les frontières françaises. Le documentaire sort, libre de droits, dans 126 pays simultanément, dont la Chine. Sur écrans géants - au Champ-de-Mars à Paris, dans Central Park à New York, à Trafalgar Square à Londres...-, à la télévision (plus d'une centaine de chaînes se sont engagées), en DVD (4,99 euros) et même au cinéma, à tarif réduit. En France, 20.000 copies seront distribuées dans les écoles et le film sera même projeté dans les prisons.

Et vous, avez-vous regardé ce film? Qu'en avez-vous pensé? Donnez-nous votre avis en laissant vos commentaires ci-dessous.