La radio numérique terrestre donne du son

Alice Coffin

— 

Fréquence Crooner, « la radio des belles voix », vous connaissez ?

Pas encore, et pour cause. Cette nouvelle antenne ne sera accessible qu'à partir de décembre sur la radio numérique terrestre (RNT). Le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) a révélé, hier, quelles radios seraient autorisées à émettre en numérique à Paris, Marseille et Nice. « Ce 26 mai 2009 est, et restera, un grand jour pour la radio », s'est enthousiasmé son président, Michel Boyon, évoquant « une révolution, grâce à l'amélioration de la qualité, l'élargissement de l'offre à la disposition des auditeurs, ainsi que l'affirmation d'une diversité et d'une pluralité des programmes et des opérateurs ».

Fréquence Crooner, donc, mais aussi Radio Mandarin, Radio Shalom, R2O, ou encore LCI Radio font partie des 160 projets (63 pour Paris, 49 pour Marseille et 48 pour Nice) retenus par le CSA, sur 377 dossiers de candidature. Les projets d'antennes sportives d'Europe 1 (Europe 1 Sport) et RTL (RTL- L'Equipe) ont ainsi été sélectionnés. Pas celui de RMC. Ni les dossiers Plurielles Fréquence ou Wat (deux antennes à destination des jeunes), du groupe TF1. Qui, bon lot de consolation, a, en revanche, remporté le morceau pour LCI Radio. « On est quand même déçus pour les deux autres, sur lesquels on avait beaucoup travaillé », note Arnaud Bozon, directeur des nouveaux médias. Du coup, le groupe TF1 ne présentera pas ces dossiers pour les appels à candidature visant le reste du territoire français.

Quant à LCI Radio, déjà diffusée sur le Web, elle « ne sera pas une concurrente directe de France Info », précise Pascal Emond, directeur adjoint Internet et radio : « On sera notamment plus branché high-tech-Internet. Et on aura aussi une matinale. »

Les postes numériques permettront également d'élargir l'audience de certaines fréquences. Bien connues des auditeurs parisiens, Oui FM, Nova, Latina FM ou FG seront ainsi désormais accessibles à Marseille et Nice. En attendant les attributions d'autorisations des autres zones du territoire. Le calendrier des sages prévoit deux nouveaux appels régionaux à candidature en décembre, puis un nouvel appel régional chaque trimestre, à partir de mars 2010. W