MCE, la chaîne qui veut pulser dans les campus à la rentrée

— 

Etudes, sport et fantaisie. C'est le programme de MCE (Ma chaîne étudiante),

dont le lancement

a été annoncé, hier, pour octobre. « Nous serons centrés sur trois thématiques, lance Philippe Marcoux, un des créateurs : info et services, orientation et coaching scolaire, et divertissement. » Disponible sur le bouquet de base de Numericable et, pour l'ADSL, sur Free, SFR-Neuf et Orange, elle vise les étudiants, mais aussi les parents d'élèves et les enseignants, et se présente comme un bimédia Internet-télé. Un site dédié reprendra les émissions et délivrera conseils et fiches pratiques.

Avec trois heures de « programmes frais » par jour, multirediffusés, MCE prévoit, entre autres, un JT des blogs, l'émission « Sport U » sur le sport universitaire, animée par Lionel Rosso, ou l'émission pratique « Ma quotidienne », avec Isabelle Brès. Elle compte sur la fourniture de sujets par les étudiants, via des partenariats avec les écoles de journalisme, de graphisme et les BDE (bureaux des étudiants). « Nous serons un média pour accueillir coups de gueule, reportages et courts métrages des étudiants, continue Philippe Marcoux. Ils seront moins noyés dans la masse que sur YouTube ou Dailymotion. La télé garde une aura par rapport à Internet. » Avec un petit budget d'environ 3 millions d'euros par an, la chaîne vise l'équilibre dans quatre ans grâce aux recettes publicitaires, et joue la légèreté : un plateau avec décors virtuels et des caméras robotisées. W

Anne Kerloc'h