Orange signe l'armistice avec Canal+

MEDIAS L'opérateur fait les choses en grand pour le festival de Cannes, et ce, main dans la main avec la chaîne cryptée...

Alice Antheaume

— 

En janvier, Orange (France Telecom) a versé 29 millions d'euros pour continuer à diffuser, à partir de 2006 et jusqu'en 2008, sur ses téléphones portables des images du championnat de France de football, augmentant sa contribution actuelle de près de 200%.
En janvier, Orange (France Telecom) a versé 29 millions d'euros pour continuer à diffuser, à partir de 2006 et jusqu'en 2008, sur ses téléphones portables des images du championnat de France de football, augmentant sa contribution actuelle de près de 200%. — Orange

Orange veut fumer le calumet de la paix avec Canal+. Et le fait savoir au cours d’un déjeuner de presse organisé dix jours avant le début du festival de Cannes.

Aucun hasard de calendrier: c’est pendant le festival de 2008 que la «guerre» avait éclaté entre Orange et Canal. Studio 37, la filiale d'investissement dans le cinéma de France Télécom, avait alors accusé la chaîne cryptée d'empêcher les producteurs de venir le voir. Une accusation qualifiée de «ridicule» par le directeur général de Canal+, Rodolphe Belmer.

Cela ne s’était pas arrangé au lancement des chaînes payantes Orange Sport et Orange Cinéma Séries, qui surfent sur les deux terrains privilégiés de la chaîne cryptée, le foot et le ciné. Fin mars, elles comptaient 363.000 clients (112.000 abonnés à Orange Sport et 251.000 à Orange Cinéma Séries).

Production et diffusion partagées

Aujourd’hui, Xavier Couture, le directeur des contenus d'Orange, blague en disant qu’il va «monter les marches» au bras de Belmer. Une réconciliation qui repose sur plusieurs éléments. D’abord, Studio 37 coproduit un des films en sélection officielle, «A l'origine», de Xavier Giannoli dont la première diffusion télévisée a été réservée par... Canal+. Frédérique Dumas, directrice générale de la filiale d'Orange, le souligne: «95% des films qu'on coproduit sont financés par Canal», le premier financeur privé du cinéma français.

TV Festival


Autre preuve d'un retour à la sérénité: Orange et Canal+ vont pour la première fois co-diffuser et co-produire TV Festival, la chaîne officielle de l'événement, autrefois chasse gardée de la chaîne cryptée. Ce qui permettra à l'opérateur de diffuser des images sur le portail orange.fr (19 millions de visiteurs uniques par mois) et sur téléphone mobile. Images des conférences de presse, des interviews des acteurs et des montées des marches seront donc accessibles gratuitement pour tous les abonnés mobiles d’Orange.

Montant de l’opération? On ne le saura pas, si ce n’est que «cela nous coûte très cher», souffle un dirigeant d’Orange.

«Nous voulons marquer notre engagement avec le festival dans une relation apaisée avec le groupe Canal+», reprend Xavier Couture, qui a été d'ailleurs été président du directoire de la chaîne cryptée. «On ne peut pas vivre en guerre ad vitam aeternam».