Malaise à l'hôpital

— 

Heureusement qu'il y a Santé & Travail pour nous rafistoler le moral avec des nouvelles qui expirent l'optimisme le plus planant, l'extase la plus tantrique. D'abord, « on n'en a pas terminé avec l'amiante ». Ha, ha, rien que ça, c'est déjà la grosse marrade, quand on pense à tous ces cancers de la plèvre foudroyants et incurables. Le cancer justement. Savez-vous que « travailler malgré » la maladie, c'est pas donné à tout le monde ? Non, c'est même « un privilège ». Enfin, si vous avez la chance de devoir vous faire opérer (cancer ou autre, ne soyons pas sectaire), sachez-le, y a comme un « malaise à l'hôpital ». ■