Faire de L'audience, un sport mondial

— 

Le sportif sur canapé, l'athlète de salon, le compétiteur de plateau télé a encore un superbe avenir. Selon Eurodata-TV Worldwide de Médiamétrie, qui présentait hier son rapport « One Television Year in the World » sur les paysages télé du monde, l'année 2008 a enregistré des records d'audience en télévision. La finale de l'Euro 2008 a été le record de l'année en Espagne pour une part d'audience de 80,9 % et 14,5 millions de téléspectateurs. Le handball est classé dans le Top 10 en Islande, en Norvège et au Danemark, les Jeux olympiques de Pékin ont été largement suivis, surtout en Asie, et le Superbowl XLII a attiré près de 100 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis.

En dehors du sport, la fiction est toujours au top, représentant 45 % des autres offres de programmes du Top 10. S'il s'agit de séries dans 68 % des cas, le soap opera enregistre une belle progression puisque sa part dans les fictions à succès est passé de 4 % en 2007 à 10 % en 2008.

Le divertissement, lui, représente 37 % du top, grâce aux programmes événementiels (30 %) tandis que la téléréalité est en baisse, passant de 32 à 24 %. Une baisse à relativiser quand on voit les succès des reality show britanniques « The X Factor » et « Britain's Got Talent », qui sont numéro 2 et 3 des audiences de l'année (hors sport), juste derrière Wallace et Gromit, l'animation qui cartonne. Aux Etats-Unis, « la Nouvelle Star » du cru, « American Idol » est numéro 2 (hors émissions sportives).

L'Amérique latine préfère pour sa part les telenovelas, l'Asie les fictions locales, la Scandinavie les concours de l'Eurovision. En Suède, la sélection nationale pour le concours de chant multilingue et européen a été numéro 1 (hors sport, toujours), et la finale numéro 3, juste derrière le dessin animé Donald Duck et ses amis, une valeur sûre et cancanante... ■■Anne Kerloc'h