Jean-Luc Hees favori pour prendre la tête de Radio France

MEDIAS Et si l'ancien directeur de France Inter était nommé par Nicolas Sarkozy pour succéder à Jean-Paul Cluzel?

20minutes.fr

— 

 Jean-Luc Hees le 7 mai 2008
 Jean-Luc Hees le 7 mai 2008 — CAPMAN VINCENT/SIPA

Les noms valsent autour de Jean-Paul Cluzel, actuel président de Radio France, dont le mandat arrive à échéance en mai. Circulent ceux de Cluzel lui-même, candidat à son renouvellement, Laurent Joffrin, directeur de «Libération», Christophe Barbier de «L’Express», David Kessler, directeur général délégué chargé de la stratégie et des contenus à Radio France, Bruno Patino, directeur de «France Culture» et Jean-Marie Colombani, ex du «Monde» désormais à Slate.fr.

Mais le favori cette semaine est Jean-Luc Hees, qui a actuellement une émission sur Radio Classique après avoir dirigé France Inter et a écrit l’ouvrage «Sarkozy président! Journal d'une élection» (éd. du Rocher).
 
Agé de 57 ans, Hees correspondrait selon lepoint.fr «au profil dessiné par Nicolas Sarkozy (qui nommera le prochain patron de la maison de la radio, ndlr) dans l'avion qui le ramenait du G20 à Rome: “un journaliste ni de droite ni de gauche"».
 
«Je ne joue pas au loto»

Pour l’instant, Jean-Luc Hees ne confirme ni n’informe l’information: «Je ne joue pas au loto», a-t-il lâché à «Satellifax», un quotidien spécialisé dans l’audiovisuel.

Reste que, s’il était en effet nommé, cela pourrait être un retour en fanfare pour lui qui avait quitté France Inter en 2004, à l’arrivée de Cluzel à la maison de la radio.