Des films à la çon très garcons

— 

Où sont les connes ? Pour la spéciale « films faits à la con » sur Canal+, ce soir à 00:05, il y aura « de la gentille connerie, drôle, délirante », note Catou Lairet, productrice à la Parisienne d'images. Mais entre le « Karaoblagues » ou la « Mort en tournée », tous ces courts sont signés de noms masculins. « Sans doute parce qu'il y a un côté challenge dans le film à la con, plus mec, style "je peux le faire" ». Vérification auprès du Festival international du film à la con, qui aura lieu du 10 au 12 septembre à Thônes (Haute-Savoie). Florent Labre, cocréateur constate : « Sur 70 films, l'an passé, on n'en a eu que quatre de filles. Elles n'osent pas venir. Pourtant, on ne veut pas de "Jackass" ou de vidéo gags épaisses. » Afin d'attirer les réalisatrices, l'équipe a « revu la charte graphique pour faire plus féminin. Mais bon, c'est vrai que conne, ça fait plus agressif que con, c'est peut-être pour ça ». Et non, c'est pas une question de cédille ! ■A. K.

www.festival-film-ala-con.com