Le Figra travaille sa mémoire

— 

Le présent a rendez-vous avec le passé. Cette année, le Figra, Festival international du grand reportage d'actualité, du 25 au 29 mars au Touquet, propose pour la première fois un prix « Terre(s) d'histoire »/INA, parrainé par l'Institut national de l'audiovisuel. « On recevait des documentaires historiques formidables, mais qui ne pouvaient faire partie de la sélection, centrée sur l'époque contemporaine, raconte le délégué général du festival, Georges Marque-Bouaret. Or l'histoire nous interroge toujours. Ce que nous proposons, ce sont des documentaires d'investigation historique, de véritables révélations sur le passé. » Parmi les films sélectionnés, des enquêtes sur la Shoah « par balles », la guerre secrète de la CIA au Laos ou encore « le premier disparu de la démocratie » en Argentine, soit la disparition du témoin d'un procès contre des policiers de la dictature militaire. Des ricochets de l'histoire qui cognent encore à notre époque. ■A. K.