Un numéro tout blanc

— 

Viens dans ma non-couleur, y a l'aurore polaire qui chante. Le Pèlerin a décidé de passer au blanc « pour illuminer le quotidien ». L'immaculé journal a même convié l'explorateur des banquises Nicolas Vanier comme rédacteur en chef, chargé de guider le lecteur dans ce grand blanc de papier. Les pages (blanches, forcément) sont pourtant bien remplies. De blanc en blanc, voici des articles sur le lait, le perce-neige, la neige, la glace, la propreté, le mariage, la censure en carré (blanc) et les cheveux, qui, avec le temps, ont la couleur qui file ailleurs. ■