Fini l'arrogance et la brutalité

— 

Lecteur mon amour, ma tendre boulette à la papaye. Courrier International te chérit et t'adore, et il te le prouve, amour, avec cette couverture rose « bonjour la gentillesse ». Oui, bonjour à toi, gentillesse, hello amabilité, welcome bonnes actions, wilkommen gardénias dans la bouche. En ces temps de crise et de désespérance, l'empathie et l'altruisme revigorent les nations et décrispent les sociétés. Même si ce n'est pas toujours simple, souligne le quotidien britannique The Guardian, la gentillesse étant aujourd'hui « notre plaisir interdit ». ■