Françoise Laborde et Christine Kelly, nouvelles «sages» du CSA

MEDIA Les deux journalistes ont été nommées samedi...

Sa. C. avec agence

— 

 
  — DR

Le président Nicolas Sarkozy a nommé samedi la journaliste Françoise Laborde au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), a annoncé l'Elysée dans un communiqué. Elle remplace Agnès Vincent, dont le mandat est arrivé à son terme.

TF1 puis France Télévisions

Françoise Laborde, qui fêtera ses 56 ans le 1er mai, assure chaque matin l'interview «Les 4 vérités» dans l'émission «Télématin», de William Leymergie.


Jean-Luc Mélenchon aux 4 Vérités 01/12/2008
envoyé par pourlarepubliquesociale


Elle est également la présentatrice remplaçante des journaux de 13h et 20h de France 2 depuis 1999 où elle avait d'ailleurs laissé échapper un juron, un soir d'août, avant de s'excuser à l'antenne.


Françoise Laborde au 20h du 21 Août 2008
envoyé par JosephSardin


Originaire du Sud-Ouest, où sa famille possède une propriété viticole, la journaliste a commencé sa carrière à RFI à Bruxelles, avant d'intégrer TF1 en 1986, dont elle a vécu la privatisation. Elle a quitté la chaîne dans les années 1990 pour entrer à France 3 en tant que chef du service économique et social. Le reste de sa carrière se déroule à France Télévisions.

Blonde, les cheveux courts, le sourire en coin, Françoise Laborde est la soeur de la présentatrice de météo Catherine Laborde, a écrit neuf livres. Le dernier, «Ça va mieux en le disant» (ed. Fayard), a été publié en 2008.

Une autre femme


Quelques minutes plus tard, une autre nomination a été officialisée. Celle de la journaliste Christine Kelly, nommée par le président du Sénat Gérard Larcher (UMP). Elle remplace Elisabeth Flüry-Hérard. Agée de 39 ans, Christine Kelly est l'une des figures de la chaîne d'information en continu LCI (groupe TF1) où elle présente la tranche d'informations matinale du week-end. Chaîne qu’elle avait failli quitter l’an passé.

Elle est également l'auteur de trois ouvrages: «François Fillon, le secret de l'ambition» (prix de la biographie politique en 2008), une biographie du footballeur William Gallas, et «L'affaire Flactif» sur la tuerie du Grand Bornand.