La télé continue sa mutation

MEDIAS MySpace exporté sur son téléviseur, chaînes de télévision embarquées en voiture. Ces innovations accélèrent la mutation du média télévision, noyé dans une pléthore d'images...

AA

— 

 L'application Widget Channel, qui permet d'être connecté au réseau MySpace depuis son poste de télévision
 L'application Widget Channel, qui permet d'être connecté au réseau MySpace depuis son poste de télévision — DR

«La télé n’a plus le monopole de l’image. Auparavant familiale, elle est devenue individuelle; sédentaire, elle est devenue nomade.» Le sénateur Bruno Retailleau, qui a fait cette déclaration dans l’hémicycle cette semaine, lors des débats sur l’audiovisuel public, ne croyait pas si bien dire. Car plusieurs innovations marquent une nouvelle étape dans la révolution des écrans.

Télé en mode réseau social

MySpace (en partenariat avec Intel et Yahoo!) vient de lancer une application, baptisée Widget Channel, qui permet aux membres de son réseau de se connecter à leurs profils depuis leur télévision. Enfin, pas n’importe quelle télé. Dans un premier temps, cela ne sera possible que sur des téléviseurs Toshiba et Samsung.

Concrètement, comment cela va marcher? Les consommateurs utiliseront leur télécommande pour naviguer sur leur page MySpace, gérer leur communauté d’amis et leurs messages ou parcourir les photos mises en ligne. Histoire de rendre faciliter les commentaires sur le réseau social lorsque plusieurs internautes regardent, par exemple, un match de foot à la télé.

Le but de l’opération est double: exporter les usages des internautes sur d’autres écrans que celui de l’ordinateur et «faire évoluer la manière dont les gens utilisent la télévision aujourd’hui, en la rendant désormais plus interactive et sociale à travers des applications Web», explique William O. Leszinske, Jr., d’Intel.

Une idée qui tombe à pic, à en croire une enquête d'opinion publiée aux Etats-Unis mercredi. Près des trois quarts (71%) des Américains interrogés par les sociétés de logiciels Oregan Networks et Micronas voudraient disposer d'un navigateur Web sur leur téléviseur. «La frontière s'abolit entre la télévision et l'ordinateur», confirme Steve Ballmer, le patron de Microsoft.

Voiture en mode salon télé
 
Autre nouveauté: la télé va se regarder en voiture. Cela sera possible dans les mois à venir aux Etats-Unis. En effet, au moins deux systèmes, présentés au salon de l'électronique CES de Las Vegas, permettront de visionner des chaînes de télévision pendant un trajet en auto. Ainsi, Audiovox s'est allié à MediaFLO, une société qui achemine déjà la TV sur les téléphones portables, pour offrir une dizaine de chaînes de télévision dont le signal est reçu grâce une antenne satellite de la taille d'un petit doigt. Il en coûtera quelque 500 dollars pour l'équipement de départ, avec en sus un abonnement mensuel d'une quinzaine de dollars.

Même type d'initiative pour l'opérateur téléphonique américain AT&T. Il va proposer aussi, avec son système CruiseCast, 22 chaînes de télévision et 20 stations de radio par satellite. Une façon de «prolonge(r) les divertissements du salon jusque dans la voiture».
 
Dès 2005, Jean-Louis Missika l’annonçait dans son essai intitulé «La Fin de la télévision»: «La télévision est en train de disparaître sous nos yeux, sans que nous en soyons tout à fait conscients. Elle se noie dans un océan d’écrans, de terminaux, de réseaux et de portables (...). Elle est partout et nulle part. Nous entrons dans un monde d’images omniprésentes et de média absent. Toujours plus d’images et toujours moins de télévision.»

Le fabriquant Sony a aussi dégainé des prototypes étonnants au salon de l'électronique (CES) de Las Vegas. Notamment un écran de télévision si fin et flexible qu’on peut le courber. Et des lunettes expérimentales permettant de juxtaposer le monde réel à un film diffusé sur des mini-écrans logés au bas des verres.