PPDA et Botton sont devant un micro

— 

Savoir oser. Pierre Botton reçoit Patrick Poivre d'Arvor à 13 h sur Radio Cité (audible sur www.radiocite.ch). Rappelons que le second a été condamné, en 1996, à quinze mois de prison avec sursis pour avoir trop bénéficié des largesses du premier, en notes de frais, billets d'avion... De quoi éveiller le chasseur de lapsus qui dort en chaque auditeur, surtout quand Pierre évoque avec Patrick d'anciens souvenirs d'un « On était dans un avion ensemble ». Ou qu'il évoque le caractère pudique de son ami : « Parfois, ce n'est pas très facile de te donner, tu le sais ça ? » Jamais, pendant les quarante minutes de conversation, ne sont évoqués leurs déboires judiciaires. PPDA « ne le souhaitait pas, explique Pierre Botton à 20 Minutes, mais l'interview nous a permis de clore un chapitre ». L'ex-homme d'affaires, qui sera l'invité lundi de « Vie privée, vie publique » sur France 3, « assume le passé », et veut « s'en servir pour accroître la notoriété de [son] émission ». Son titre ? « Tant qu'il y a de la vie ». ■A. C.