Le grand retour de la redevance

— 

Sa hausse n'est plus intouchable. Hier, la commission des affaires culturelles du Sénat a proposé soixante-seize amendements au projet de loi sur l'audiovisuel public, dont plusieurs relatifs à la redevance. Celle-ci pourrait être arrondie « à l'euro supérieur » et son assiette élargie « à tous les terminaux » permettant la réception de la télévision (ordinateur, téléphone portable, etc.), dans la limite d'un terminal par foyer. Son montant serait réservé « aux seuls organismes de l'audiovisuel public », ce qui exclurait l'Institut national de l'audiovisuel (INA) et l'audiovisuel extérieur. Chaque année, le CSA serait chargé de remettre un rapport sur le financement du service public avant le vote de la loi de finances.

Les élus plaident aussi pour « une pédagogie de la redevance », qui serait baptisée « contribution à la télévision et à la radio publiques », et dont le paiement pourrait être mensualisé et séparé de celui concernant la taxe d'habitation. Reste à faire voter ces amendements en séance publique. ■A. K.