La pub laisse la place à plus d'autopromo

— 

Quelques minutes pour se décrire. « Une chaîne dédiée à l'innovation, aux nouvelles générations. » Tel est le brief délivré par France 4 à l'agence de création Dream On. Cette dernière a réalisé les « idents » de France 3, France 4 et France Ô. Les idents ? « Des petits films identitaires, qui véhiculent des valeurs », précise Sophiane Tilikete, de Dream On.

Auparavant, les chaînes publiques en faisaient, comme les autres, dans les jingles qui introduisent ou ferment une page de pub. Désormais, les idents vivront leur vie en autonomie. Non seulement ils mettront du liant dans la grille, en servant de transition entre les programmes, mais ils participeront à l'affirmation de la singularité des chaînes du groupe France Télévisions, notamment en reflétant le public de chacune d'entre elles : les 15-34 ans pour France 4, par exemple. Ses spots mettent en scène quatre sosies dans des « tranches de vie urbaines », poursuit Sophiane Tilikete. Ciné, boîtes de nuit, lendemains de fête, les jeunes quoi !

A. C.