Le sujet érotique qui fâche France 3

TELEVISION Après un reportage réalisé sur le salon de l'érotisme de Nîmes, une procédure de sanction a été engagée contre le journaliste...

AA

— 

Les hôtesses tiennent un micro non homologué, lors d'un reportage diffusé sur France3
Les hôtesses tiennent un micro non homologué, lors d'un reportage diffusé sur France3 — DR

Ça barde à France 3. Un reportage réalisé sur le salon de l'érotisme de Nîmes fait grincer des dents la chaîne publique. Dans la séquence diffusée lors d’une édition locale (le 19-20 de France 3 gardois), le vendredi 17 octobre, on voit deux hôtesses qui parlent dans un micro en forme de sexe. Avec le logo de France 3 apposé sur l’instrument.
 
C’est une «faute professionnelle», a déclaré la direction de France 3, interrogée par 20minutes.fr: «Une enquête est en cours pour une procédure de sanction contre le journaliste» qui a réalisé le reportage en question. Sur le site web de France 3, impossible de retrouver la séquence incriminée, retirée dès le lendemain. 


JT sexy Fr3 Nimes (17/10/08) sélectionné dans TV et Info JT magazine

Si aucun chef n’est pour l’instant impliqué dans cette affaire, c’est parce que le journaliste était aussi «rédacteur en chef adjoint en charge de l’édition locale de France 3 gardois», a expliqué France 3. Comprendre qu’il est de sa responsabilité, donc, de valider les sujets avant diffusion à l’antenne. Selon nos informations, il est actuellement en «congés»... en attendant le résultat de la procédure.