Ucar roule-t-il à la pub dégueu ?

R. B. - ©2008 20 minutes

— 

« Halte à cette logique d'indignité », s'insurge Christophe Deltombe. Le président d'Emmaüs France, « très choqué », a demandé à Ucar de retirer sa campagne provoc et de présenter des excuses publiques.

Les loueurs de voitures ont promu leurs autos propres, dans Le Monde daté du 16 mai, par ce message : « Les pauvres sont dégueulasses, ils polluent. » De son côté, la rédaction du Parisien avait refusé hier ladite pub. « Voilà soixante ans que nous nous battons pour réhabiliter l'image et défendre la dignité des pauvres, reprend Chris­tophe Delcombe. Il y a quand même des limites à la provocation au nom d'intérêts bassement commerciaux. »