Au « Monde », c'est regrève

A. K. - ©2008 20 minutes

— 

Jours chauds au Monde. Après une première grève lundi, avec non-parution, les salariés du quotidien ont reconduit le débrayage, avec une nouvelle non-parution aujourd'hui. En cause : le plan de redressement du groupe prévoyant les départs - dont certains contraints - d'un journaliste sur quatre au quotidien et des cessions de magazines.

« Malgré une grève historique, avec pour la première fois une non-parution, la direction reste sur ses positions. On est obligé de lancer un deuxième avertissement... », détaille Romain Altmann, délégué syndical Info'Com-CGT. Le pôle magazine du groupe n'est pas en reste. Demain, des rédactions débrayeront de concert.