En journée, Arte est jeune et riante

A Cannes, A. K. - ©2008 20 minutes

— 

Le jour se lève pour Arte. Hier au MIP TV de Cannes, la chaîne a annoncé qu'elle allait doubler ses achats pour sa grille de journée, passant de 200 à 400 heures. « Le day time est stratégique vu la forte concurrence, explique Philippe Chazal, directeur des projets d'Arte France. Nous allons mettre l'accent sur les fictions et la jeunesse. » En jouant toujours de la touche Arte, sans pub, mais avec sens. A la rentrée, pour les 8-12 ans, ce sera donc docus et magazines « ouverts sur le monde », mais point d'animations, trop présentes ailleurs, de Gulli à France 3. Et pour les grands, des fictions, des séries « avec une singularité d'écriture » venues du Royaume-Uni ou d'Israël, avec un faible pour la comédie. Ainsi, « Suburban Shootout », sorte de « Desperate Housewives » déjanté tournant à la vraie guerre de gangs en banlieue proprette. Attention, les géraniums vont valser !