Mediapart va lancer Mediapart TV, sa chaîne d'info en continu

MEDIAS La chaîne devrait être disponible via les box Internet, et ne sera pas gratuite...

V. J. avec AFP
La rédaction de Mediapart.
La rédaction de Mediapart. — MARTIN BUREAU / AFP

Dans un secteur de la presse en crise, Mediapart s’en sort bien, le site est bénéficiaire depuis trois ans, et compte 140.000 abonnés dix ans après son lancement. Et le site ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et devrait renforcer ses contenus vidéos, en reprenant la diffusion de son émission hebdomadaire en direct, prélude à une Mediapart TV.

Cette « chaîne d’info en continu » pourrait être diffusée prochainement sur les box, a indiqué ce mardi le cofondateur François Bonnet, lors de la conférence de presse annuelle du journal. « La logique de ce projet est de multiplier les canaux de diffusion, d’attirer d’autres publics », a-t-il ajouté, comme le rapporte Libération. Avant de préciser : « Ce ne sera pas gratuit. »

Renforcer la couverture de la santé et de l’environnement

Dans les prochains mois, Mediapart devrait également renforcer sa couverture de la santé et de l’environnement. Les fondateurs préparent ainsi leur succession à la tête du journal, qui pourrait avoir lieu dès 2018, selon le patron Edwy Plenel.

François Bonnet a déjà laissé lundi la direction éditoriale à un duo composé de Carine Fouteau, 43 ans, et Stéphane Alliès, 39 ans. Le site doit également changer d’organisation, en passant sous l’égide d’un « fonds de dotation », sorte de fondation à but non lucratif qui le rendrait incessible, après le rachat des parts que détiennent encore les fondateurs et des investisseurs présents au lancement.

Mediapart réfléchit également à déménager

Mediapart réfléchit également à changer de murs : le site s’est porté candidat pour rejoindre une future « Maison de la liberté de la presse », qui regrouperait à Paris plusieurs médias indépendants (Alteréco, Bastamag, Politis et la revue Esprit) et proposerait des évènements ouverts au public.

Côté chiffre, Mediapart a annoncé un bénéfice net de près de 2,2 millions d’euros en 2017 (+16 % sur un an), et un chiffre d’affaires de près de 13,7 millions d’euros (+20 %). Sans subventions et sans publicité, le média en ligne « a pour seule ressource l’abonnement de ses lecteurs », rappelle la charte de déontologie adoptée par Mediapart début 2018.