Le Média licencie sa présentatrice: Gérard Miller répond à Aude Rossigneux

REACTION Le cofondateur du site conteste le terme de « licenciement »…

L.B. avec AFP

— 

Gerard Miller, psychanalyste. Co-fondateur du Média, le 30 janvier 2018.
Gerard Miller, psychanalyste. Co-fondateur du Média, le 30 janvier 2018. — IBO/SIPA

Le Média, la chaîne télévisée sur Internet lancée par deux proches de Jean-Luc Mélenchon, a décidé un mois après sa création de mettre fin à la période d'essai de la présentatrice du JT Aude Rossigneux. Le psychanalyste Gérard Miller, l’un des cofondateurs, a confirmé ce dimanche l’information du site spécialisé Electron libre.

>> A lire aussi : Le Média, L’Ebdo, Loopsider… J’ai essayé de m’informer une semaine avec les nouveaux médias

Gérard Miller a contesté le terme de « licenciement », mais confirmé que Le Média avait souhaité mettre fin à la période d’essai d’Aude Rossigneux. Il a expliqué qu’il lui avait été proposé de « continuer l’aventure sous une autre forme », en gérant et animant « deux autres émissions ».

« Nous voulions une présentation tournante »

« Pourquoi cela ne s’est pas bien passé ? (…) J’ai toujours dit que nous voulions une présentation tournante. Elle s’est installée dans ce rôle de présentatrice, elle n’a pas voulu en démordre », a encore expliqué le psychanalyste et compagnon de route de La France insoumise.

Dénonçant un « traitement d’une violence et d’une brutalité qui [la] laisse dans un état de sidération », la journaliste s’est demandé dans un texte publié par Electron libre en quoi elle a « démérité » et évoque des troupes « épuisées », « pas loin du burn-out comme le montrent plusieurs arrêts de travail ».

Dans un communiqué adressé à l’AFP dimanche soir, les journalistes du Média, « tout en remerciant Aude Rossigneux pour le travail accompli avant et pendant le lancement du titre », affirment ne pas se reconnaître « dans la description qu’elle dresse de la rédaction et du Média ».