VIDEO. «Charlie Hebdo»: La une avec Tariq Ramadan fait rire (presque) tous les internautes

RADICALISATION L'hebdomadaire satirique met à nouveau à sa une l'islamologue Tariq Ramadan sous le coup d'accusations de viols et mis en examen...

B.C.

— 

Une de Charlie Hebdo du 7 février 2018

Une de Charlie Hebdo du 7 février 2018 — B.Chapon/20 Minutes

Pierrick Juin tient un personnage. Le dessinateur de Charlie Hebdo signe une deuxième une avec Tariq Ramadan. L’hebdomadaire satirique revient sur la mise en examen et la détention provisoire de l’islamologue accusé de viols. Tariq Ramadan apparaît à nouveau avec un phallus disproportionné, entouré d’une ceinture explosive et ce, sous le titre Pourvu qu’il ne se radicalise pas en prison.

Menaces de mort

Le 1er novembre 2017, la une de Charlie Hebdo avec Tariq Ramadan avait choqué plusieurs observateurs qui l’avaient jugé islamophobe. L’hebdomadaire avait même reçu plusieurs menaces de mort selon l’hebdomadaire Marianne. Dans les semaines suivantes, une violente passe d’armes par médias interposés avait éclaté entre Riss et Edwy Plenel.

>> A lire aussi : «Charlie» et « Mediapart », aux origines de la guerre intermédiatique

Cette fois, les réactions sont globalement positives et de nombreux internautes louent l’humour de Pierrick Juin au premier jour de parution de l’hebdomadaire.