Macron derrière des barbelés: Le fondateur de «L'Obs» s'attaque à la une de son propre magazine

EDITO Jean Daniel tape sur la couverture de « L’Obs » dans un éditorial publié en ligne…

L.B.

— 

La une de L'Obs / Capture d'écran
La une de L'Obs / Capture d'écran — TWITTER / L'OBS

« Je ne supporte pas de voir la tête de notre président entourée de barbelés, avec le choix de les subir ou de les imposer », écrit Jean Daniel dans un éditorial publié sur le site de L'Obs mercredi.

>> A lire aussi : Pour Jacqueline Gourrault, la une de «l'Obs» manque de «rigueur» et «rappelle les camps»

Le fondateur du magazine réagit vivement à la couverture du numéro Migrants, bienvenue au pays des droits de l’homme publié la semaine dernière. Dans un texte intitulé Une mise au point de Jean Daniel, il attaque. « Je ne supporte pas non plus que le président de la République soit représenté comme un tyran qui affecterait de recevoir avec humanité et générosité tous les migrants de la terre », poursuit celui qui « n’arrive pas à [se] résigner ».

« Je ne trouve pas que l’humour soit tolérable »

 

« Je ne trouve pas que, dans cette polémique, l’humour soit tolérable. D’ailleurs, en général, depuis que je fais ce métier, je ne crois pas que l’on puisse distraire avec n’importe quoi et surtout pas, surtout pas avec la douloureuse, l’insupportable aventure des migrants. Nous ne savions pas à quel point les migrants représentent notre propre tragédie. Nous ne savions pas à quel point cette tragédie illustre tous nos drames », a-t-il conclu.

Jeudi dernier, le délégué général de La République en marche Christophe Castaner s’était lui aussi dit « choqué » par cette une qui, selon lui, « ne correspond pas à la réalité ».