«Le Parisien»: 77 femmes postulent au poste de rédacteur en chef pour se révolter contre un manque de parité

COUP DE GUEULE Les femmes journalistes au « Parisien » souhaitent davantage de parité, et elles le font savoir de façon assez originale…

Emma Ferrand

— 

Illustration de l'égalité homme/femme.
Illustration de l'égalité homme/femme. — Pixabay

Pour protester contre le manque de femmes  à la direction de leur rédaction, les journalistes femmes du quotidien Le Parisien ont eu l’idée de candidater au même poste : celui de rédactrice en chef.

Ce ras-le-bol général a mobilisé 77 femmes dans cette démarche. Le journal cherche actuellement un nouveau rédacteur en chef. Rédacteur ? Et pourquoi pas rédactrice, plutôt ?

Candidature de principe

« Par la présente, je vous soumets ma candidature de principe au poste de rédactrice en chef. De principe, car mon profil ne correspond peut-être pas au poste actuellement ouvert. En revanche, de nombreuses femmes en ont pleinement les qualifications. Des femmes aujourd’hui absentes, à ce niveau de la hiérarchie de notre journal dont la charge est de donner le cap aux équipes, à travers ses choix éditoriaux ». Voici le mail de candidature envoyé par ces femmes. Un mail identique pour chacune, qui souligne leur détermination.

Selon l’organigramme du Parisien, sur 13 postes de direction, 12 sont occupés par des hommes.