Les lions de mer de la baie San Francisco s’attaquent aux parties génitales des baigneurs

COUPS BAS Une enquête du San Francisco Chronicle s'inquiète de la recrudescence des attaques sur les nageurs...

B.C. avec AFP

— 

Lions de mer à San Francisco
Lions de mer à San Francisco — Chameleons Eye/REX Shut/SIPA

Les téméraires qui bravent les eaux glaciales de la baie de San Francisco ont désormais une raison de plus de frissonner :  les attaques des lions de mer, à cause desquelles un baigneur a bien failli perdre ses parties génitales.

Une crique de la baie de San Francisco a été interdite à la baignade pour quelques jours par le National Park Service en raison de trois attaques de lions de mer en l'espace d'une semaine. De telles attaques sont rares mais se sont déjà produites.

Coups bas

Rick Mulvihill, a été sévèrement mordu vendredi matin et hospitalisé, a rapporté le San Francisco Chronicle, citant le département des pompiers. L'homme fait partie du club South End Rowing Club, dont les membres se baignent tôt le matin dans des eaux dont la température moyenne en décembre est d'environ 12 degrés Celsius.

Le mammifère marin « l'a attrapé ici, à côté des bijoux de famille », a raconté un autre membre du club, Bob Roper, 79 ans, désignant son entrejambe. « Je suis ici depuis 50 ans et je n'ai jamais entendu parler de quelque chose comme ça, a-t-il au Chronicle. Beaucoup de nageurs sont très, très nerveux maintenant et je les comprends. »

Toutes les attaques pourraient être le fait d'un seul et même animal, a estimé Claire Simeone, vétérinaire.