VIDEO. Alerte au beauf! Philippe Sollers parle de «la Française» qui aurait «baissé de niveau» depuis le XVIIIe siècle

SEXISME L’écrivain a aussi donné son opinion sur « Balance ton porc » et il se fait du souci pour les cochons…

B.Ch.

— 

Philippe Sollers et Christine Angot lors de la remise du prix Décembre le 2 novembre 2015 à Paris
Philippe Sollers et Christine Angot lors de la remise du prix Décembre le 2 novembre 2015 à Paris — HARSIN ISABELLE/SIPA

Vous ne voulez pas de son avis ? Vous l’aurez quand même.Invité de France Inter, Philippe Sollers a profité d’une question anodine de Nicolas Demorand pour déclarer : « Hélas, hélas, la Française a baissé de niveau depuis le XVIIIe siècle. On est passé par le Romantisme, une cure de mélancolie… Le XVIIe siècle c’était l’esprit, l’humour, la liberté, le libertinage éventuellement, pas forcément. Aujourd’hui, la Française ne fait guère partie de mes fréquentations. »

Interrogé par le journaliste pour qu’il précise sa pensée, Philippe Sollers s’embourbe sans savoir définir qui est cette « Française » et explique que depuis son plus jeune âge, il préfère « les étrangères. » Et visiblement, il se soucie peu des conséquences de ces paroles sexistes. « Vous allez vous faire crucifier », l’avertit Nicolas Demorand. « Hé bien je ressusciterai. »

Dans le cochon tout est bon

Egalement interrogé sur la prise de parole de femmes victimes d’agressions sexuelles et le mouvement #BalanceTonPorc, Philippe Sollers a cru bon de préciser son amour pour le porc, l’animal, dans lequel tout est bon, et qui a une symbolique érotique qui, selon lui, est la source de l’interdiction de sa consommation dans certaines religions.