Ce sera toi qui démissionnera

A. K. - ©2008 20 minutes

— 

Chiche ! Hier, sur France Inter, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, s'est dit « prêt à démissionner » si la nomination de sa compagne Christine Ockrent comme directrice générale de France Monde aboutit à un conflit d'intérêt. Une manière de renverser le principe de la « jurisprudence Schönberg ». Alors que Béatrice Schönberg, présentatrice à France 2 et épouse du ministre Jean-Louis Borloo, s'était mise en congés du JT, cette fois, c'est monsieur qui mettrait sa carrière sous cloche. Mais l'engagement reste à ce jour théorique puisque Kouchner est persuadé que tout « se passera très bien » avec sa compagne au « talent reconnu ». Alors, cap ou pas cap ?