« Je prends ces ?13 heures? comme un cadeau »

Recueilli par R. B. - ©2008 20 minutes

— 

Sophie Le Saint

Présentatrice du journal de « Télématin » sur France 2.

Ces deux derniers week-ends, vous avez fait vos premiers pas au « 13 heures ». Ça change des flashs de « Télématin » ?

Déjà, le journal est bien plus long, 25 minutes contre 10. Comme le studio est plus grand, on a un peu tendance à parler plus fort. La grande différence, c'est de se sentir faire partie d'une grande rédaction. A « Télématin », l'équipe est plus resserrée.

Comment ne pas stresser devant cet enjeu pour votre carrière ?

C'est sûr que le fait qu'on vous fasse confiance sur une édition plus importante est une étape, mais il faut rester humble, c'était un remplacement de vacances ! Pour le stress, sur le moment ça allait, parce que le matin est une super-école, même si on se sent un peu petite sur le grand plateau. C'est plutôt avant que j'ai eu peur de ne pas tout finir à temps.

Vous allez faire des jaloux...

La télé n'est pas le monde des Bisounours, mais à « Télématin », on est quand même une équipe soudée. Finalement, je prends ces « 13 heures » comme un cadeau, sans faire de plans sur la comète.