« Sarkozy, ce grand malade » pas dans le métro

A. K. - ©2008 20 minutes

— 

En 2006, Metrobus avait déjà refusé la campagne gratte-sarko de Télérama. Cette fois, la régie publicitaire de la RATP a retoqué une pub de Courrier International reproduisant la couverture de l'hebdo, a révélé rue89 en fin de semaine dernière. Au-dessus de la une sur Obama, un bandeau tiré d'El Pais, « Sarkozy, ce grand malade », ne passe pas. Courrier, bon client du métro, tente de calmer le jeu : « On a proposé "Vu de Madrid, Sarkozy, malade de l'ego", explique Philippe Thureau-Dangin, directeur de la rédaction. Nouveau refus. « Aller plus loin, ç'aurait été de l'autocensure ! » Pour Metrobus, qui s'est exprimé dans Le Monde, il n'y a pas de place pour « la polémique sur les murs du métro ». Courrier dénonce par ailleurs l'attitude des Relay : selon eux, ces kiosques du groupe Lagardère ont présenté le journal plié en deux pour cacher la sarkozienne offense.