Quand tu chantes, ça fait toujours de l'audience

Anne Kerloc'h - ©2008 20 minutes

— 

Avec 4,7 millions de téléspectateurs, 19,2 % du public et 33 % des ménagères de moins de 50 ans, la « Nouvelle Star » a fait un poil moins bien que la dernière saison pour son lancement, jeudi sur M6. Mais Fremantle, producteur du télé-crochet, a largement de quoi se rassurer sur la santé du programme : aux Etats-Unis, la grande soeur « American Idol », dont les plateaux (deuxième partie du jeu, après les castings) viennent de commencer, enregistre des records d'audience supersoniques... avec 30 millions de téléspectateurs ! « Seul le Superbowl fait mieux », note Estelle Boutière, analyste chez NPA Conseil. La raison du succès des vocalises télévisées ? Ici, on bosse, môssieur. « Les programmes de télé réalité classiques avec enfermement ont été un peu délaissés au profit de programmes mettant en avant les capacités des candidats, la dimension d'apprentissage et l'émergence de talent. » Pas étonnant, donc, que la Fox décline la formule magique : en 2007, elle a lancé « The Next Great American Band », une « Nouvelle Star » version groupes.