20 minutes lutte contre le fake news
20 minutes lutte contre le fake news — Pixabay

AUTOCONGRATULATION

Avec sa rubrique « Fake Off » 20 Minutes rejoint l’International Fact-Checking Network (IFCN Poynter)

Pour lutter contre les fake news...

  • 20 Minutes a rejoint l’IFCN Poynter
  • cette organisation internationale de référence sur le fact-checking n’a accepté à ce jour que 4 médias français
  • Avec sa rubrique « Fake Off » 20 minutes, partenaire de Facebook, s’engage contre les fake news

Ce matin, à 20 Minutes, l’ambiance était un peu celle-là…

 

Et oui, joie, bonheur, fierté : nous venions d’apprendre que 20 Minutes, avec  sa section « Fake Off » consacrée à la lutte contre les fake news, parodies, rumeurs et hoax (liste non exhaustive) était admis dans la liste très restreinte de l’International Fact Checking Network - Poynter

L’IFCN, organisme mondial de référence sur le fact checking, encourage les bonnes pratiques, le partage d’expérience, édite des méthodes et principes afin de garantir une information fiable, transparente et non partisane.

Badge de l'IFCN Poynter, International Fact-Checking Network

En rejoignant Poynter, 20 Minutes continue son action contre les fake news, en partenariat avec Facebook. Depuis plusieurs mois, nous avons traité des sujets aussi variés que les cagnottes douteuses pour les victimes de l’ouragan Irma et les rumeurs infondées sur le nombre de morts, une fausse rumeur sur une épidémie de choléra à la Mecque, une photo de Magic Johnson et Samuel L. Jackson présentée comme celle de migrants abusant du système d’aide sociale.

>> A lire aussi : Comment repérer une fake news ?

Nous accordons une attention particulière aux intox diffusées par les utilisateurs des réseaux sociaux, du fait de leur rapidité de propagation et de leur puissance. Nous vérifions ces affirmations de manière non partisane, en accord avec notre charte tout en étant transparents sur nos sources : liens directs vers les sources, citations non anonymes, chiffres et méthodologie.

Cette rubrique résolument participative est aussi un peu la vôtre.

>> A lire aussi : Fausses alertes enlèvement: Comment les reconnaître?

Vous avez repéré une information qui vous paraît douteuse ? Vous souhaitez que nous la vérifiions ? Contactez-nous depuis le formulaire sur notre page contact.

Vous avez remarqué une erreur dans un de nos articles ? Vous souhaitez préciser une info ? Vous pouvez également nous contacter via ce formulaire.

Merci à tous !