VIDEO. Tempête Harvey: «Charlie Hebdo» se moque des sinistrés et fait scandale aux Etats-Unis

MEDIAS Le journal a ironisé sur la mort des «néo-nazis du Texas»...

P.B.

— 

La une de «Charlie Hebdo» du 30 août sur les victimes de la tempête Harvey.
La une de «Charlie Hebdo» du 30 août sur les victimes de la tempête Harvey. — CHARLIE HEBDO

Ils ne sont plus Charlie. La une du journal satirique, qui se moque des victimes de la tempête Harvey, cette semaine, passe très mal aux Etats-Unis, surtout après la solidarité manifestée par de nombreux Américains lors de l’attaque de janvier 2015.

« Dégoûtant »

« Dieu existe. Il a noyé tous les néo-nazis du Texas », ironise Riss en couverture de Charlie Hebdo, qui semble confondre le Texas avec le rassemblement des suprémacistes américains à Charlottesville, en Virginie, début août. Républicain revendiqué, l’acteur James Wood ne digère pas. « Assez parlé de Je suis Charlie #traîtresdefrançais ».

Le Britannique Piers Morgan, ancien présentateur de CNN, estime que le dessin est « dégoûtant »

Un journaliste du site « alt right » InfoWars, lui, juge la couverture « insultante et stupide », mais il « soutient le droit [de Charlie Hebdo] d’être insultant et stupide. »

Même son de cloche chez le jeune républicain Scott Presler : « Je ne suis pas d’accord avec la couverture de Charlie Hebdo. Mais à la différence de l’islam radical, je ne vais pas recourir à la violence à cause de ça. »

Harvey fait 35 morts

Alors que la tempête poursuit sa route vers la Louisiane, le dernier bilan au Texas est de 35 morts, dont un policier et les six membres d’une même famille.