Natacha Polony attaquerait Europe 1 aux prud’hommes

JUSTICE La journaliste souhaiterait requalifier en CDI ses CDD au sein du groupe Lagardère…

L.B.

— 

Natacha Polony
Natacha Polony — Christophe Russeil / FTV

Ambiance tendue entre Natacha Polony et Europe 1. Selon La lettre de l’audiovisuel et puremedias, la chroniqueuse attaquerait la radio aux prud’hommes de Paris. Elle contesterait son « licenciement » devant la justice et souhaiterait requalifier en CDI ses CDD au sein du groupe Lagardère.

>> A lire aussi : France 2 et Europe 1, reines du mercato audiovisuel cette saison

Un « licenciement sans cause réelle et sérieuse »

L’ancienne chroniqueuse d’On n’est pas couché demanderait des indemnités pour « licenciement sans cause réelle et sérieuse ». Natacha Polony, qui animait la revue de presse matinale et coprésentait une émission le week-end sur Europe 1, n’a pas été reconduite sur la station, et parallèlement, sa propre émission de télé sur Paris Première, « Polonium », va s’arrêter.

Elle estimerait avoir été victime d’un préjudice moral et d’image, selon puremedias. Elle réclamerait environ 500.000 euros de dommages et intérêts à Europe 1. L’audience serait prévue pour la fin septembre.