Camille Combal: Son équipe pillée par une radio concurrente, il dénonce une tentative de déstabilisation

RADIO L'animateur de la matinale de Virgin Radio digère mal le départ de certains de ses chroniqueurs pour la concurrence...

20 Minutes avec agence

— 

Camille Combal animera encore le "Virgin Tonic" sur Virgin Radio l'année prochaine.
Camille Combal animera encore le "Virgin Tonic" sur Virgin Radio l'année prochaine. — JPP

« Une radio concurrente et bien plus riche que nous a tenté de recru­ter toute mon équipe pour nous déstabiliser. » Camille Combal, chroniqueur vedette de Touche pas à mon poste et animateur radio, est amer.

« Virgin ne peut pas doubler leur salaire ! »

Dans un message posté sur Facebook ce mercredi, le petit protégé de Cyril Hanouna explique qu’une radio concurrente a sorti le carnet de chèques pour attirer tous les chroniqueurs de la matinale qu’il anime chez Virgin Radio.

« Certain(e) s ont accepté, comme vous avez pu le consta­ter. C’est comme ça, la vie nous réserve parfois de drôles de surprises, mais je leur souhaite le meilleur dans leurs projets. Mais les vrais seront là ! Parce qu’ils n’ou­blient pas ce qu’on vous doit même si Virgin ne peut pas doubler leur salaire ! »

Une allusion claire à NRJ

Une allusion à peine cachée à NRJ et à sa matinale "Manu dans le 6/9" qui double le salaire d’un auditeur tous les matins.

 

>> A lire aussi : Cyril Hanouna et Camille Combal vont jouer dans le même film

 

Dans son post, Camille Combal fait également le bilan de son année et se projette sur la prochaine en faisant quelques révélations. Usé par une saison particulièrement chargée, il a décidé d’arrêter la quotidienne qu’il animait sur C8 Il en pense quoi Camille. Mais il rempile sur TPMP et donc sur Virgin.

Des audiences record cette année

Une très bonne nouvelle pour la radio puisque sa matinale a réalisé des audiences record cette saison avec 1,8 million d’auditeurs.

Il s’agira certainement de sa dernière année à la tête du « Virgin Tonic ». Pour remplacer les chroniqueurs sur le départ, il a déjà attiré une nouvelle recrue qui n’est autre que « sa meilleure amie ». De quoi se consoler.