France 2 et Europe 1, reines du mercato audiovisuel cette saison

CHAISES MUSICALES De nombreuses personnalités des médias s'apprêtent à changer de plateaux et studios à la rentrée...

20 Minutes avec AFP

— 

Le siège de France Télévision à Paris.
Le siège de France Télévision à Paris. — JPDN/SIPA

Tout va changer à la rentrée. A la télé et à la radio, c'est l'heure des bilans et «dernières», à l'image de William Leymergie, Patrick Cohen ou Georges Pernoud ce vendredi. De nombreuses personnalités des médias s'apprêtent à changer de plateaux et studios à la rentrée, après un mercato principalement animé par France 2 et Europe 1. L'information sur France 2 va changer de visages, du soir au matin : David Pujadas a quitté début juin les commandes du 20h, qu'il pilotait depuis seize ans, et sera remplacé à la rentrée par Anne-Sophie Lapix, qui animait C à vous sur France 5.

>> A lire aussi : L'éviction de Pujadas est «une claire volonté de changer les figures qui ont fait leur temps»

A l'autre extrémité de la grille, William Leymergie quitte vendredi la présentation de Télématin, émission qu'il avait lancée en 1985, et où Laurent Bignolas va lui succéder. Officiellement, Leymergie prend sa retraite du service public mais il est pressenti pour animer une émission d'actu à la mi-journée sur C8. Autres nouveautés chez France 2: le retour des Enfants de la télé, l'ex-émission d'Arthur sur TF1, avec Laurent Ruquier en présentateur; Suivez le guide, une émission sur le patrimoine avec Stéphane Bern et Lorànt Deutsch.

>> A lire aussi : Bollaert, Davant, Bürki... Le trio censé redresser les audiences des après-midi de France 2

«un virage» pour «TPMP»?

Et pour doper ses après-midis, la Deux mise sur Daphné Bürki, débauchée de C8 pour animer un nouveau magazine. Peu de changements sont en revanche annoncés au sein du groupe TF1. LCI, en attendant peut-être David Pujadas, va accueillir à la rentrée Roselyne Bachelot, l'ex-ministre qui s'est reconvertie avec succès dans les médias. La chaîne perd en revanche l'une de ses locomotives Yves Calvi, donné partant pour Canal+.

Au sein du groupe Canal+, Cyril Hanouna, la locomotive de C8, a promis de faire prendre «un virage» à son talk show Touche pas à mon poste, avec plus de séquences hors plateau, après une saison marquée par des incidents qui ont déjà valu à la chaîne une lourde sanction du CSA. Sur CNews, la chaîne d'info du groupe, Jean-Marc Morandini devrait retrouver l'antenne à la rentrée.

>> A lire aussi : On a imaginé la prochaine saison de Cyril Hanouna et ça vend du rêve

Gros mercato à la radio

Sur NRJ12, chaîne très prisée des jeunes, la vedette de la téléréalité Nabilla va faire son grand retour d'ici quelques mois, avec sa propre émission, un «road trip» avec son compagnon à travers l'Australie. Sur France 3, Georges Pernoud présente vendredi son dernier «Thalassa», et sera remplacé cet automne par Fanny Agostini, présentatrice météo sur BFMTV.

A la radio, gros mercato cette année. Samuel Etienne quitte Europe 1 pour la matinale de la chaîne franceinfo. C'est Europe 1, dont les audiences sont en chute, qui a frappé le plus fort, en débauchant Patrick Cohen, l'animateur de la matinale de France Inter, la plus écoutée du paysage radiophonique de France. Le journaliste fera vendredi ses adieux à ses collègues de France Inter.

La grille de la station, qui a recruté plusieurs autres pointures de France Inter (dont le très respecté directeur Frédéric Schlesinger), va être renouvelée en profondeur : outre Cohen, elle a embauché Daphné Bürki, et selon Le Parisien, Christophe Hondelatte, qui présentait une émission de faits divers, va reprendre la tranche d'info 17-19h. Enfin, d'après Télérama, Frédéric Taddéi va récupérer l'horaire 19-21h.

Où va se retrouver Pujadas?

Sur France Inter, le départ de Patrick Cohen a déclenché des changements en cascade. La matinale va être reprise par le duo Nicolas Demorand/Léa Salamé, et Fabienne Sintès va quitter France Info pour animer le 18-20h de la radio publique généraliste. Par effet de ricochet, la radio franceinfo a recruté Bruce Toussaint pour lui confier sa matinale. Dans ce jeu de chaises musicales, plusieurs noms connus sont pour l'instant sans affectation, à commencer par David Pujadas, même si des rumeurs insistantes l'envoie sur LCI.

Natacha Polony, qui animait la revue de presse matinale et coprésentait une émission le week-end sur Europe 1, n'a pas été reconduite sur la station, et parallèlement, sa propre émission de télé sur Paris Première, «Polonium», va s'arrêter.