Demandez les programmes télé gratis sur le Web !

Raphaëlle Baillot - ©2008 20 minutes

— 

C'est parti : France Télévisions lance aujourd'hui son offre Rewind TV sur le portail orange.fr et les mobiles Orange, en partenariat avec l'opérateur, d'après la lettre Satellifax. Cette TV d'Orange sera pourvue de nombreux programmes, comme les séries « Fais pas ci, fais pas ça » et « FBI », le feuilleton « Cinq soeurs » ou la saga « La prophétie d'Avignon ». Sans compter les programmes de flux à la « Ce soir ou jamais ». Car le nouveau pari des chaînes, c'est que leur ami internaute accède sans mal à ses programmes fétiches, vite et gratuitement. La « Catch up TV » mieux que la « Video on Demand » (payante par définition, la VOD ne marche que moyennement). En la matière, Arte a pris de l'avance. « Notre projet Arte Global suit son cours, avec la mise en ligne de l'offre Arte+7 depuis le 1er octobre 2007. C'est une mission de service public à laquelle la chaîne tient beaucoup : pouvoir donner un écho à ses programmes sur Internet, sept jours après leur diffusion », explique Jérôme Clément, président d'Arte France.

Désormais, tout le monde veut rattraper Arte. Ainsi depuis quelques jours sur canalplus.fr, l'internaute peut revoir gratis toutes les émissions en clair de la chaîne quelques heures seulement après leur diffusion à la télé. Pour les chaînes, c'est aussi un moyen de donner de la visibilité à des programmes pas toujours bien servis : « Le site est très complémentaire d'"Action discrète", atteste Yves Le Rolland, directeur artistique de la pastille loufoque de Canal+. Quand vous avez une rubrique de quelques minutes une fois par semaine, la visibilité est réduite. Du coup, les archives d'« Action discrète » ou Radio+ sont de fait souvent inédites pour beaucoup d'internautes ! »

Reste le problème du casse-tête droits de diffusions des films et autres séries aux copyrights complexes. « Nous avons déjà conclu un accord avec l'Uspa [l'Union des syndicats de producteurs audiovisuels français], poursuit M. Clément. Nous espérons lever bientôt les réserves des autres syndicats et arriver à une entente. » Résultat, les chaînes donnent des vitrines Web à leurs propres bébés. Ainsi, BFM TV veut asseoir la notoriété de sa nouvelle émission en partenariat avec Dailymotion, « La tribune BFM TV Daily- motion ». A peine lancée, elle recevra Bill Gates dimanche prochain à 18 h.